André-Jacques Auberton-Hervé


André-Jacques Auberton-Hervé

La vision éclairée d'un entrepreneur

André-Jacques Auberton-Hervé (plus…) déploie les qualités du parfait meneur d'hommes : capacité à innover et recrutement des meilleures personnes. L'entrepreneur positionne Soitec comme un distributeur incontournable et fiable. Le succès de la start-up s'explique avant tout par sa capacité à passer d’un marché de niche à un marché de masse, celui des composants électroniques employés dans les PC, les consoles de jeu et le secteur de l’informatique. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé crée la société Soitec avec Jean-Michel Lamure.

Alors qu'il n'a pas encore 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient une référence grâce à ses recherches, qui conduisent à des innovations majeures sur les marchés spatial et militaire et lui permettent de participer à de nombreuses conférences scientifiques. Il croit dès son enfance en l’importance du progrès technologique. Après un parcours remarquable, André-Jacques Auberton-Hervé décroche sa thèse au milieu des années 80, à 24 ans, et participe à des colloques internationaux dans les domaines qui le passionnent : les semi-conducteurs et le silicium.

Selon lui, l’Europe a des atouts économiques et humains. Pour assister les jeunes pousses, l’Europe doit mettre en œuvre des outils financiers plus puissants. André-Jacques Auberton-Hervé défend l'idée que pour rattraper le retard sur la Chine et les Etats-Unis, l’Europe se doit d'épauler ses champions industriels en se dotant des outils adéquats.

Un as de la communication et un visionnaire

André-Jacques Auberton-Hervé est renommé pour être un visionnaire. L'industrie de la microélectronique fait aujourd'hui l'objet d'un plan européen ambitieux. Bien sûr, André-Jacques Auberton-Hervé s'en félicite. Il contribue au groupe européen consacré aux technologies clés.

Alors que l’économie s'internationalise, André-Jacques Auberton-Hervé comprend très vite l’intérêt de trouver des marchés hors de nos frontières. Grâce à des unités de fabrication implantées dans différentes régions du monde, il a donné à sa société une envergure internationale. Société grenobloise, Soitec s’exporte rapidement et affiche de cette manière un CA de 372 millions d’euros en 2006. André-Jacques Auberton-Hervé a pu tenir tête à la concurrence en introduisant Soitec en bourse seulement sept ans après la naissance de la société.